Hexatrust et Cloud Confidence : une alliance sous le sceau de l’excellence et de la Sécurité

Publié le

Les deux associations ont décidé de fusionner pour unir leurs forces et promouvoir leur expertise dans le domaine de la cybersécurité, du cloud computing et de la confiance numérique. Coralie Héritier, présidente d’IDnomic et vice-présidente d’Hexatrust revient sur l’organisation et les ambitions de la nouvelle entité.  

Pourquoi cette union entre vos deux associations ? 

Coralie Héritier : Cela fait déjà un certain temps que les deux associations s’interrogent sur la manière d’avoir un impact plus fort, de peser davantage dans les secteurs de la cyber sécurité et de la confiance numérique. En outre, nous partageons les mêmes valeurs d’excellence et de qualité avec des membres certifiés. Ce rapprochement traduit aussi la réalité du marché avec le développement indispensable du Cloud de confiance lié à l’externalisation des services IT et sécurité. Nous étions d’ailleurs deux sociétés, IDnomic et DenyAll, à être présentes dans les deux associations. Le rapprochement faisait sens et  la discussion a été naturelle et rapide. 

Quelles sont les contours et les ambitions de la nouvelle entité ?

C.H. : Aujourd’hui, nous avons 55 membres et cette taille va nous permettre de conjuguer nos moyens pour porter « la bonne parole » auprès du marché. Notre objectif est vraiment de créer de nouveaux référentiels et d’être force de proposition, avec bien sûr l’adhésion et sous le patronage bienveillant de l’ANSSI. Concernant la gouvernance, nous conservons de part et d’autre les groupes de travail. Nous avons également créé trois collèges : Cybersécurité/cloud de confiance / écosystème. Pour appartenir aux deux premiers, les critères d’adhésion sont stricts. L’entreprise qui pose sa candidature doit être en cours de qualification ou être certifiée (pour le collège Cyber) ou avoir des critères de service élevés (collège Cloud de Confiance). Le collège Ecosystème vise à favoriser le partage et l’échange entre les différents acteurs du marché. Et aussi à rencontrer les utilisateurs finaux.

Quels sont les grands temps forts à venir de l’association outre le Cercle de la Sécurité le 12 avril ?

C.H : Parmi les rendez-vous, il y aura le Cloud Independence Day, le 5 juin, l’Université d’été en septembre et bien sûr les Assises de la Sécurité du 10 au 13 octobre à Monaco. Ça sera le point d’orgue pour notre association, notre plus gros événement.   

Dernière publication

L'IA empêche les crypto-criminels de siphonner les ressoucres d'ordinateurs zombies. Découvrez-en plus dans la tribune de Grégory CARDIET, Directeur SE EMEA, Vectra. 

Lire