Les Assises sont partenaires de la CyberTaskForce

Publié le

Ce groupe est composé de parlementaires, haut-fonctionnaires et experts de la cyberdéfense et de la cybersécurité. 

Il a pour principaux objectifs d'établir un dialogue entre ces différents protagonistes et de formuler des recommandations au Parlement. Reconnues comme un acteur majeur de la cybersécurité en France, Les Assises participent aux débats et accueilleront la délégation de la CyberTaskForce le 13 octobre prochain à Monaco. 

Le 23 mai dernier a été lancée officiellement à Paris, la CyberTaskForce (CTF) qui réunit une trentaine d’experts de la cyberdéfense et de la cybersécurité. Cette initiative que l’on doit en grande partie à Mélanie Bénart-Crozat (rédactrice en chef de S&D Magazine) et à Sébastien Garnault (fondateur de Garnault et associés) répond à plusieurs objectifs : Réunir les parties prenantes qui impactent la chaine cyber (parlementaires, militaires, hauts fonctionnaires, entrepreneurs…); Sensibiliser à la compréhension des enjeux l’ensemble des décideurs ; Formuler des propositions concrètes pour la prochaine LPM et la Revue stratégique... Les Assises participent aux débats de cette CyberTaskForce en tant qu’acteur majeur de la cybersécurité en France. Dans ce cadre, nous recevrons d’ailleurs la délégation le 13 octobre prochain pour une matinée de travail et une visite du forum. D’autres déplacements sont prévus durant l’année, en France et à Bruxelles avant une restitution des travaux début 2018. 

La première réunion fut l’occasion pour les participants de faire connaissance mais aussi de commencer à réfléchir sur les thèmes et enjeux qui seront abordés lors des prochaines réunions. Plusieurs intervenants comme le sénateur Michel Canevet ou le vice-amiral Arnaud Coustillière ont rappelé l’évolution qu’avaient connues ces problématiques tant dans la secteur privé que public depuis une dizaine d’années. Des premières attaques contre l’Estonie en 2007 aux plus récents événements de sabotages et de déstabilisation, la sensibilisation et la prise en compte des cybermenaces se sont largement répandues. Avec une hausse conséquente des moyens humains, matériels et financiers, de lutte. Cependant les défis sont énormes, accentués par la transformation numérique des organisations qui si elle est une opportunité, élargit leur surface d’attaque potentielle. D’où l’importance de ne pas faire cavalier seul. Ainsi, tout en soulignant le travail réalisé en France, Jamie Shea, le représentant de l’OTAN, a insisté sur la coopération internationale et sur le nécessaire dialogue avec les industriels.

Ce lien entre cyberdéfense et cybersécurité, entre acteurs civils et militaires, entre monde professionnel et recherche académique a été évoqué de nombreuses fois car le « cyber est l’affaire de tous ». Et le sera d’autant plus dans les années à venir avec l’évolution réglementaire et technologique. A condition a rappelé un des intervenants que nous parvenions à établir un cadre de confiance. Ne doutons pas que les prochains débats devraient être tout aussi riches d’enseignements et d’échanges.

Dernière publication

Les Assises sont partenaires de la CyberTask Force ! Ce groupe est composé de parlementaires, haut-fonctionnaires et experts de la cyberdéfense et de la cybersécurité.

Lire